Janvier 2018

Monsieur le Maire, arrêtez de duper les Ivryens ! Il apparaît complétement surréaliste et trompeur de vouloir associer les habitants à vos problématiques alors que l’ensemble des décisions semblent déjà prises.

Selon la question, les Ivryens n’ont plus le choix. La ville d’Ivry-sur-Seine met tout en œuvre pour sortir du Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF) et revenir à une régie publique. Ce choix est uniquement politique, voire politicien. En effet, les huit communes de droite du territoire ont fait le choix raisonnable et pragmatique de poursuivre la gestion de l’eau au sein du SEDIF, neuf des dix communes gérées par la gauche ont, quant à elles, décidées de ne pas réadhérer au SADIRF en 2018.

Notre groupe d’opposition d’Ivry Autrement a souhaité favoriser le bon sens et nous avons été le groupe municipal à se prononcer pour une réadhésion immédiate au SEDIF.

Désormais, il n’y a plus lieu d’associer les Ivryens. La décision est somme toute déjà prise. Il convient plutôt désormais de leur expliquer l’impact de cette décision à contre-courant des mouvements historiques de mutualisation.

Selon les scenarii, le coût de sortie du SEDIF des 18 communes qui y adhérent est estimé entre 30 à 100 millions d’euros ! n’a-t-on pas mieux à faire de notre argent ?

Ce repli sur soi aura des conséquences financières importantes pour les Ivryens. 5, 10 voire 50 centimes par mètre cube d’eau. En effet, les investissements à porter dans les années à venir seront importants et seul un regroupement des communes aura la capacité à les supporter.

Sur le place sécurité et de santé publique, le modèle du SEDIF est une garantie pour tous les Ivryens. La ville est desservie pour une usine située à Choisy-le-Roi et des réserves sont situées à Villejuif et à Chatillon. Remettre en cause le fonctionnement du SEDIF, c’est mettre en péril ce fonctionnement mutualisé gage de sécurité et d’économie d’échelle. En quittant le SEDIF, que se passera-t-il en cas de rupture de canalisation ou de défaillance d’une station ? Qui prendra le relais ?

Notre groupe continuera de défendre le modèle le plus approprié pour les Ivryens, au-delà des vieux combats politiques stériles. Une eau de qualité pour tous doit être le seul chemin que devons suivre.

A propos : Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018. La politique n’est pour nous ni un métier ni une fin en soi ; nos moyens sont sans communes mesures avec ceux de la majorité municipale et du maire. Vous pouvez néanmoins compter sur notre engagement le plus total pour continuer à vous défendre au quotidien et à œuvrer pour conduire le changement à Ivry-sur-Seine.

Sébastien Bouillaud,

Président du mouvement Ivry Autrement

Conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us