Appels au meurtre de policiers à Ivry

Appels au meurtre de policiers à Ivry

La situation d’Ivry est très grave !

BFM, CNews, Le Figaro, Le Monde, LCI, Huffington Post, Le Parisien, L’Express, RTL, France Info, France Bleu… (mais pas l’Humanité !). Depuis hier, la presse locale, régionale et nationale se fait l’écho des nombreux tags contre la police qui sont venus s’afficher sur les murs d’Ivry. Ces inscriptions sont intolérables et une honte pour notre commune. La facilité à laquelle ces tags sont venus fleurir à Ivry est aussi inadmissible que la violence du message.

L’Etat de Droit doit être maintenu et l’opprobre ne peut être jeté sur tout une institution pour quelques agents de police isolés qui ne feraient pas correctement leur travail. Je ne remets pas en cause la demande légitime de la disparition totale des violences policières. Je note néanmoins que la Police manque considérablement de moyens humains et matériels et que le niveau de fatigue de l’institution suite aux manifestations des gilets ou à l’encadrement des grèves de l’hiver 2019 ont pu peser sur l’état de stress et de calme de certains agents de police. En outre, le droit est littéralement bafoué quand le Ministre de l’intérieur créé une « présomption de culpabilité » avec le soupçon avéré de racisme. C’est l’autorité de l’Etat qui est remise en cause.

Je ne puis m’empêcher de penser que l’apparition de ces tags à Ivry et pas dans une ville voisine n’est malheureusement pas le fruit du hasard. Le danger pour notre commune est là.
Je regrette et dénonce la position ambivalente sur le sujet du Maire d’Ivry depuis de nombreuses années. Si d’un côté, il dénonce les violences policières, de l’autre, nombreuses sont ses positions qui ont pu avoir mis de l’huile sur le feu : le Maire a lui-même remis en cause les conditions d’arrestation d’un lycéen de Romain Rolland en octobre dernier créant un sentiment de face-à-face entre les élus et la Police.

Récemment, le 2ème adjoint, soutien clairement sur les réseaux sociaux les manifestations contre les violences policières en prônant le slogan « Police partout, justice nulle part ! » ou en soutenant clairement les positions récentes de Camélia Jordana. Surtout, le Maire a toujours soutenu son 5ème adjoint, Atef Rhouma, en charge de la Petite Enfance, et aujourd’hui 3ème sur sa liste Ensemble pour Ivry, qui a tenu des propos intolérables en Conseil municipal le 21 mai 2015 en se permettant de dire « les non-condamnations par la justice donnent un véritable permis de tuer à la police, permis de tuer une certaine population en tout cas ». La violence de ces propos n’a jamais été condamné et ont même été réitéré et repris en totalité lors d’un post Facebook du groupe politique de cet élu, Convergence Citoyenne Ivryenne, il y a 3 jours.

Je ne peux m’empêcher d’y voir un lien. Cette position obscure de certains élus de la majorité municipale, en pleine campagne des élections municipales, n’a fait qu’attiser le feu et donner le sentiment d’impunité ou de soutien politique à certaines personnes qui se seraient alors permises de commettre ces outrages sur les murs d’Ivry. La banalisation de ces faits créés un véritable danger pour l’avenir.
Et je passe sur les nombreuses délibérations ou vœux de cette municipalité qui a dénoncé tout au long de ce mandat le contrôle au faciès ou qui a stigmatisé la Police.

Oui, le groupe des élus de la Droite et du centre demande depuis de plusieurs années l’instauration d’une police municipale et de la vidéoprotection. Ce n’est pas une posture politique mais une véritable nécessité. Avec ces dispositifs, ces tags ne seraient jamais apparus ou ces auteurs auraient rapidement été identifiés. Une création rendu d’autant plus nécessaire que tout le territoire d’Ivry est en train de basculer dans une zone de non-droit.

Je suis fier d’habiter Ivry-sur-Seine et je me refuse de laisser cette ville à minorité qui s’en accaparerait pour une faire régler leur propre loi.

Il est temps que les choses changent à Ivry, il en va de notre avenir à tous.

 

Sébastien BOUILLAUD

Conseiller municipal à Ivry-sur-Seine

Candidat à la mairie d’Ivry-sur-Seine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *